faustine Hamoum

Sculptures, volumes, assemblages

Trafic d'armes, 2015
Les pistolets, fusils à pompe trafiqués par Faustine Hamoum et Alix Lajoie deviennent d'improbables instruments domestiques ou décoratifs. Des messages codés d' « ici Londres », elles retiennent sans trop oser se l'avouer, le succulent « Yvette aime les grosses carottes » annonçant un parachutage. Quand les rangers se rêvent guêpières, la soldatesque devient aussi inoffensive qu'une libbellule.

Spécimens, 2014
Le polyéthylène est flexible, léger et isolant. Ici ce matériau standard bleu, sert à figurer des anatomies animales ou humaines. Elles se réfèrent aux créatures hybrides tels les siamois, les divinités hindous ou encore les héros d'oeuvres littéraires. Avatars nés de la rencontre entre l'entreprise et les légendes populaires.

tronçonneuse roseFaust-Fucker, 2013
Kit complet sex machine
Capacités : Tourne dans les deux sens. Perçeuse 18v avec variateur 0.900RPM Batterie sans fil, rechargeable Options et Sex toys : Plug, chapelet, lubrifiant…

tool boxLadies' tools, 2012
Notre société contemporaine nous oblige parfois à pratiquer plusieurs métiers en même temps, c'est souvent une question de survie.
Chaque boîte représente les outils ouvriers. J'ai imaginé de nouveaux métiers issus de techniques variées : archéo-cantonnier, prési-trans, mécanicien spatial…

cameleonElectro-Khamai, 2011
Commande réalisée en partenariat avec l'entreprise Le Teuff électricité et la Jeune Chambre Economique de Lorient. Travail collectif avec Angélique Walkenäere. Cables électrique et résine polyester.

robotRobots Electro, 2010
Projet de jouets "No Futur". Personnages issus d'un environnement de déchets ménagers électroniques. Munis d'une intelligence artificiellerment, mathématique et physique, ces personnages forment une troupe d'élite prête à envahir notre quotidien, tel une armada sortie d'une oeuvre classée science-fiction.

façadeFlocages muraux, 2009
Pour tous ceux qui en chient chaque jour... Le monde du travail, celui du chantier, ouvrier, individu étranger, énergie concentrée…
L’orchestre est en marche quand les outils manipulés, les instruments de mesure, de musique sont à la base de toutes structures et sculptures de l’immeuble.
Décor ambiant de nos villes, en perpétuelle mutation, univers mécanique, à la fois si proche et si caché.